» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 381 - mai 2022

L'observatoire des exploitations légumières en 2020 - Un résultat global en progression et une situation financière renforcée

L’observatoire de la production légumière rassemble les résultats comptables de 453 exploitations représentatives de la diversité des systèmes de culture et des bassins de production. En 2020, le résultat courant est positif et a largement progressé par rapport à 2019. La situation financière est saine et en amélioration pour tous les types d’exploitations. Elle permet d’investir ou de renforcer la trésorerie de l’exploitation et de rémunérer les exploitants. Les produits bruts ont progressé dans des proportions plus importantes que les charges pour l’ensemble sauf pour les abris froids. Les endiviers et les serristes ont enregistré des chiffres d’affaires supérieurs à la moyenne et sont moins sujets à des risques financiers. Le sous-échantillon bio a enregistré un résultat positif mais en baisse, notamment dû à des charges plus importantes qui progressent plus que les produits. La main-d’œuvre salariée est le premier poste de dépense dans toutes les exploitations devant les charges d’intrants et de mécanisation.

N. SEYNI, p. 6-12


Étude en zone expérimentale de vente - Perception et attentes des consommateurs face à l'offre salades en rayon

En mai 2021, deux groupes de consommateurs se sont tenus, en distanciel du fait de la crise sanitaire, devant un rayon reconstitué dans la zone expérimentale de vente, le laboratoire d’économie expérimentale du CTIFL. L’objectif principal était de mesurer la perception du consommateur devant un rayon salades caractérisé par le manque des principales variétés, batavia et feuille de chêne. Ce rayon reconstitué a suscité des avis positifs qui reflètent également la bonne image du produit. La propreté, la diversité des salades et le positionnement des meubles en angles sont appréciés. Les deux hypothèses d’implantation testées H1 et H2 sont bien acceptées même si le remplacement des variétés « phares » par des salades de diversification recueille des avis plus circonspects.

Gilles CHRISTY (CTIFL), p. 13-17


The salad market - Supply and demand analysis

The evolution of the salad greens market highlights a relative reduction in supply as well as demand. A volume of almost 380,000 tonnes is produced on nearly 23,000 ha, but over the last ten years, these figures have decreased both in quantity ( 12%) and in area ( 7%). At the same time, the balance of trade has deteriorated. France is losing market share with its two privileged partners, Germany and England, while imports, particularly from Spain, have increased. Furthermore, the varietal diversification underway does not completely compensate for the decline observed mainly in lettuce and chicory. On the domestic market, household purchases are down in both ranges (1st and 4th ranges). This decline is more obvious for traditional varieties. To a certain degree, the increase in price maintains the amounts spent on these products by households.

Xavier VERNIN (CTIFL), p. 18-26


Réduction des produits phytosanitaires - Le nouveau visage du réseau DEPHY en arboriculture et cultures légumières

2022 marque le renouvellement du réseau FERME DEPHY Écophyto. Près de 2 000 exploitations sont maintenant engagées dans une démarche de réduction des produits phytosanitaires. Pour les fermes en arboriculture et cultures légumières, c’est l’occasion, dans le cadre e DEPHY, de poursuivre une dynamique de réduction des IFT déjà bien engagée ces dernières années, de consolider et d’enrichir les connaissances sur les pratiques alternatives aux produits phytosanitaires. Désormais, le réseau est particulièrement attendu sur la démultiplication des pratiques et des méthodes au-delà du réseau, vers d’autres collectifs et plus généralement vers toute la ferme France.

B. LABEYRIE - Cathy ECKERT (CTIFL), p. 27-30


Protection physique des cultures sous abris - Contribution de l'aspiration pour contrôler les ravageurs en tomates hors sol

Dans les stratégies de protection contre les ravageurs, des méthodes de protection physique telles que l’aspiration apparaissent en complément des solutions chimiques et biologiques. L’efficacité de l’aspiration a déjà été démontrée pour capturer les thrips ou les aleurodes mais elle reste peu utilisée en culture maraîchère sous abri. Une enquête auprès des producteurs de tomates hors sol a permis de faire ressortir les principaux avantages et inconvénients de cette technique. Dans le cadre du projet LABEL, le CTIFL a réalisé un essai avec un prototype couplant soufflage et aspiration. Ce prototype a montré une bonne efficacité sur les aleurodes : le taux d’abattement de la population atteint 90 %, après un aller-retour sur le rang. De plus, il offre une vitesse de travail deux fois supérieure à celle utilisée avec les outils autoconstruits.

Benjamin GARD (CTIFL) - A. BARDEL, p. 31-35


Lutte contre les pourritures de conservation par thermothérapie après récolte - Synthèse de 20 ans de travaux sur les pommes

Depuis une vingtaine d’années, le réseau national conservation (CEFEL et CTIFL de Saint Rémy de Provence et de La Morinière) étudie la thermothérapie comme moyen de lutte contre les pourritures de conservation sur pommes. Un traitement dans les 48 heures après récolte à 48/49 °C durant 2 à 3 minutes a démontré son efficacité pour lutter contre les gloeosporioses (Neofabraea alba et Colletotrichum spp.), le phytophthora et le développement de la fumagine en cours de stockage. Des outils industriels sont aujourd’hui disponibles pour les professionnels, soit par trempage, soit par douchage des palox. Les débits de traitement vont de 5 à 12 tonnes par heure. Sur certaines variétés et certains lots, de la phytotoxicité sur l’épiderme des pommes est notée très rapidement après traitement, parfois sous forme de taches lenticellaires différentes des brûlures observées dans le passé. Les expérimentations se poursuivent pour comprendre l’origine de ces désordres qui n’étaient pas apparus dans les essais menés en laboratoire.

Claude COUREAU (Ctifl/La Morinière) - Pascale WESTERCAMP (Ctifl/Cefel) - Vincent MATHIEU HURTIGER (CTIFL) - Philippe BONY (CTIFL) - Sébastien LUROL (CTIFL) - C. TESSIER - G. MONTEILS, p. 36-42


L'intelligence artificielle en cultures légumières et en arboriculture - Quel est son potentiel dans les projets du CTIFL ?

L’intelligence artificielle et ses sous-catégories évoluent constamment. Leurs champs d’application se diversifient et trouvent aujourd’hui des échos en cultures légumières et en arboriculture. Ce dossier montre la place de ces techniques dans les projets du CTIFL.

C. GIGUET - M. LOUARGANT - JeanMichel RICARD (CTIFL), p. 43-45


Mécavision - Estimation de la charge fruitière en vergers de pommiers

Le projet Mécavision vise à automatiser et standardiser l’estimation de la charge fruitière dans les vergers de pommiers. Cet article présente les premiers résultats de ce projet, qui s’appuie sur trois étapes principales : l’acquisition d’images RGB (lumière visible) en verger, l’estimation du nombre de fruits par un algorithme d’analyse d’images et d’intelligence artificielle et la visualisation des résultats par cartographie.

M. LOUARGANT - Laurent ROCHE (CTIFL) - J P. DA COSTA - B. KERESZTES - A. DESHAYES - C. GERMAIN, p. 46-51


Biodiversité fonctionnelle en arboriculture - Reconnaissance automatisée des oiseaux et des mammifères pour le suivi de la biodiversité des exploitations agricoles

Un logiciel de classification automatique des espèces d’oiseaux et mammifères a été co-développé par WIPSEA et le CTIFL. Il trie et reconnaît des individus à partir d’images enregistrées par des pièges photographiques surveillant des vergers et des aménagements agroécologiques. Ce dispositif inventorie la faune présente sur une exploitation. À terme, il pourrait déboucher sur un observatoire de la biodiversité des oiseaux et des mammifères à une échelle plus large.

JeanMichel RICARD (CTIFL) - M. MICHAUD - G. DUCLOS, p. 52-57



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading