» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 380 - avril 2022

L'argumentaire de vente - Une nouvelle application pour le commerce des fruits et légumes

À la demande des professionnels du commerce de fruits et légumes, le CTIFL a mis en ligne un argumentaire de vente pour les aider à répondre aux diverses questions ou objections des consommateurs et des clients. Cet argumentaire, construit sous forme d’application et consultable gratuitement sur le site du CTIFL, comporte à la fois des fiches sur les fruits et légumes et des fiches thématiques. Ces fiches apportent des explications sur les méthodes de production, les techniques de conservation, les labels et les certifications, les aspects relatifs à la nutrition et à la santé mais aussi à la réglementation des fruits et légumes. L’outil est évolutif et s’enrichira de nouvelles fiches au fur et à mesure des besoins exprimés par les professionnels.

Catherine GLEMOT (CTIFL), p. 6-10


La tomate - Perception et attentes des consommateurs

L’image de la tomate est globalement très positive. La connaissance des variétés est encore parcellaire. L’origine – française – est devenue un critère de choix primordial. Son mode de production sous serre et hors sol est peu connu et vraisemblablement sous-estimé. Il n’emporte pas de franche adhésion par les consommateurs, mais ne génère pas de rejet non plus. L’offre de tomates « sans (résidus de) pesticides » est en revanche bien perçue. La conscience environnementale croissante des consommateurs explique aussi le rejet des emballages plastiques au moment de l’achat. Près de la moitié des consommateurs conservent les tomates dans leur frigo. Elles sont ensuite et encore principalement consommées crues.

Catherine BAROS (CTIFL) - Pascale CAVARD VIBERT (CTIFL), p. 11-19


Myrtilles cultivées - Évaluation des qualités

En France, la consommation de myrtilles, majoritairement importées, est en très forte croissance. La sélection de variétés adaptées au marché français nécessite l’évaluation des qualités organoleptiques et nutritionnelles pour orienter les producteurs et développer une production de myrtilles françaises répondant aux attentes des consommateurs. La qualité gustative est appréhendée par la méthodologie du profil sensoriel pour décrire de manière objective la qualité de ce produit hétérogène. En 2021, les juges se sont entraînés et le protocole de dégustation défini. La texture des baies de myrtille et les mesures instrumentales de fermeté ont été étudiées et corrélées aux mesures sensorielles. Les taux de sucre et d’acidité ainsi que les composés d’intérêt nutritionnel renseignent sur la qualité des lots de myrtilles. Cet article présente les choix méthodologiques et les premiers résultats.

Valentine COTTET (CTIFL) - J. VIEIRA - A. DOURDAN - C. AUBERT - G. CHALOT - A. DUVAL CHABOUSSOU, p. 20-29


L'innovation variétale : un élément clé de la réussite - Quelles nouveautés en pêche et nectarine à l'issue de la campagne 2021 ?

La présentation variétale du 2 septembre 2021 coorganisée par le CTIFL et SUDEXPE a réuni plus de 80 personnes sur le centre CTIFL de Balandran. Cette demi-journée a permis de faire le point sur les dernières obtentions variétales de pêche-nectarine et d’apporter une information fiable et objective aux professionnels de la filière. Les résultats de 107 variétés, issues des principaux programmes d’hybridation, ont été présentés. Le comportement des variétés selon les grandes zones de production a été mis en avant (basse vallée du Rhône, Gard / Plaine de la Crau, Pyrénées Orientales). La station SUDEXPE a également présenté les travaux réalisés sur l’évaluation des variétés en bas intrants.

J. RUESCH, p. 30-41


Réguler la température en culture de fraise sous abri - Les performances du filet d'ombrage pilotable

En production fruitière sous serre, un ensoleillement excessif peut conduire à l’apparition de stress impactant la production et la qualité des fruits obtenus. Sur le territoire français, ce phénomène peut apparaître dès le mois de mars. Il arrive parfois que des périodes peu lumineuses succèdent à ces périodes de fort ensoleillement précoce. Dans ce cas, la mise en place d’une solution d’ombrage permanente, comme la peinture, dès les premiers pics de chaleur, peut être limitante pour la croissance des plantes. L’objectif de cet essai est donc de mesurer les performances d’un filet d’ombrage pilotable, utilisable dès les premiers pics de chaleur, pour réduire la température dans les abris et améliorer les rendements et la qualité d’une production de Gariguette. La saison 2021 est caractérisée par un printemps peu lumineux, le filet d’ombrage a seulement été déployé 12 % de la durée du jour en avril et 35 % de la durée du jour en mai. Ainsi, pour l’année 2021, aucune différence agronomique significative n’a été mise en évidence entre les deux modalités évaluées.

J. GARNODIER - J. ENOUF - M. CAPRON, p. 42-46


Perspectives génétiques du pommier - Caractéristiques du matériel végétal observé

Les données acquises dans le cadre de l’évaluation variétale conduite par le CTIFL et l’INRAE ont été traitées spécifiquement pour définir la valeur moyenne et la distribution des principaux critères observés. L’étude a porté uniquement sur les hybrides de pommier qui sont des sélections avancées proposées par les obtenteurs/éditeurs de variétés. Les mutants des variétés classiques ne rentrent pas dans le cadre de ces travaux. La majorité des critères se répartit de façon gaussienne et Golden Delicious présente souvent des valeurs très proches de la moyenne. Il apparaît également, qu’au fil des années de plantation (1983 à 2020), certains critères ont suffisamment évolué pour faire apparaître des tendances nettes qui se vérifient statistiquement. Ces tendances mettent en évidence les efforts constants des obtenteurs/éditeurs pour apporter des variétés amélioratrices pour l’espèce et répondre aux attentes du marché.

Vincent MATHIEU (CTIFL) - Sandrine CODARIN (CTIFL) - Laurent ROCHE (CTIFL) - C. ALLEMANN, p. 47-53


Reducing the TFI in peach production - Ecopêche 1 projet review (2013-2018)

The EcoPêche project, aimed at designing and evaluating innovative peach management systems, assessed the impact of a reduction in treatment frequency indices (TFI) on the technoeconomic results of peach orchards and the commercial quality of the fruit. Three management systems were compared (IFP, Eco 50 and Organic). The Eco 50 system combines different levers and aims to reduce the TFIs by 30 to 50% compared to the reference system. A 53% reduction in TFIs (non-biocontrol) was possible for this system. The use of woven fabric ground covers (for weed control) and specific management methods (biocontrol, no pesticide application if risk is low/moderate) contributed to this reduction but at the same time induced a shorter shelf-life of the fruit and production losses leading to poorer techno-economic results compared to the IFP system.

J. RUESCH - Christian HILAIRE (CTIFL) - Muriel MILLAN (Ctifl), p. 54-60



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading