» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 369 - mars 2021

Management of phytophagous bugs in vegetable crops - Assessment of the IMPULsE project

"The IMPULsE project, that began in 2017, ended at the end of 2020. Several control methods have been evaluated on tomato, eggplant and cabbage for the management of plant-feeding bugs. In addition, important work has been carried out to characterize plant bugs belonging to the Lygus and Eurydemagenera in order to better understand these very problematic pests on the aforementioned crops. At this stage, management methods based on phy-sical protection (nets, sticky chromatic traps) and biological control (parasitoid and predator beneficial insects, ento-mopathogenic nematodes) give the most promising results in protected to-mato and eggplant crops. Those based on functional biodiversity (use of trap plants) also show a promise in cabbage bug management in field production. However, these different strategies need to be refined within the framework of future projects."

Benjamin GARD (CTIFL) - Sandra Prisca PIERRE (CTIFL) - H. CLERC - J C. STREITO - A. BOUT - S. CHAILLOUT - L. CAMOIN - L. TOSELLO - A. GINEZ - C. DELAMARRE - J. LAMBION - J. ZAGAROZA, P. 57-66 EN


Actualités

Le CTIFL renouvelle son CA / Une campagne 2020-2021 poireau en hausse / Disparition / Laitue : une production en recul / Carotte : une production quasi stable / Stock en pommes-poires : bilans contrastés.


L’information filière pour les professionnels - Le CTIFL mène une enquête exclusive

"Tous les acteurs de la filière sont unanimes, l’accès à l’information doit être facile et vulgarisé. N’ayant pas beaucoup de temps à disposition, ils privilégient des informations sur des supports numériques (ordinateurs ou smartphones). Les documents synthétiques contenant des informations techniques (fiches techniques, articles rédigés par problématiques, chiffres clé) sont des supports très demandés. La mise en relation avec des experts scientifiques terrain est très appréciée, apportant une réponse immédiate à une problématique donnée. L’échange humain reste une source importante d’apport en information notamment à travers des collègues, des formations, des salons, des rencontres avec des confrères ou partenaires de la filière. Le CTIFL se doit de répondre au mieux aux questions des professionnels et d’adapter ses actions de transfert à leurs usages."

I. POUZIOUX, p. 8-14


Planning de maturité pêches et nectarines - Un calendrier variétal 2020 fourni

"Le choix de la variété, au moment de la plantation ou de la replantation d’une parcelle, est un facteur prépondérant de la réussite future du verger. Le réseau d’évaluation des nouvelles variétés de pêche nectarine évalue, chaque année près de 250 variétés sur différents critères. L’article présente les plannings de maturité des principales variétés par sous-espèce et par bassin de production."

J. RUESCH - N. COURTHIEU - Y. MONTROGNON, p. 15-20


Bilan économique 2020 de la filière fruits et légumes - Une année marquée par la COVID-19

"En 2020, le produit intérieur brut (PIB) de la France a diminué de -8,3 % par rapport à l’année précédente, conséquence directe de la crise sanitaire qui a obligé le gouvernement à mettre en place des mesures restrictives freinant drastiquement l’activité économique. Dans ce contexte, la filière des fruits et légumes frais a maintenu un niveau d’activité comparable aux années précédentes (excepté la RHD), en raison du caractère essentiel de l’alimentation. Si la production de fruits et légumes a baissé de 1,6 % en volume, elle a en revanche augmenté de plus de 9 % en valeur. Les achats des ménages à domicile ont, quant à eux, augmenté de 5 % en volume, tandis que les échanges extérieurs ont été relativement stables."

A L. LEVET, p. 21-24


Attentes et préférences des consommateurs d’abricot - Une qualité à prendre en compte de l’amont à l’aval

"L’étude menée dans le cadre du projet MicMac sur trois ans a permis de caractériser la qualité de l’offre abricot et de mesurer la satisfaction des consommateurs sur un échantillon représentatif de lots commerciaux. Ainsi les principaux critères qui déterminent les préférences des consommateurs ont pu être mis en évidence. Sucres, arômes et texture juteuse représentent la clé pour satisfaire plus de 90% des consommateurs. L’analyse des profils de consommateurs a par ailleurs permis de cerner deux sous-groupes qui n’ont pas les mêmes attentes ni les mêmes niveaux d’exigence de qualité, notamment en termes de maturité. Ces travaux ont également montré un important décalage entre l’appréciation de l’aspect du produit, responsable de l’acte d’achat et l’appréciation après la dégustation. Ce décalage provoque la déception des consommateurs et impacte l’acte de re-achat."

Valentine COTTET (CTIFL) - Michel JOST (CTIFL) - E. DESNOUES, p. 25-30


Adapter la dose appliquée en arboriculture - Les méthodes développées dans le projet PulvArbo

"L’adaptation des doses à l’état végétatif des cultures constitue un objectif clair de réduction des intrants identifiés par la mission parlementaire et retranscrit dans le plan Ecophyto II. Les travaux conduits dans le cadre du projet national PulvArbo ont permis d’évaluer différents scenarios d’adaptation de la dose de produit appliqué en vergers de pommiers. Cet article présente les résultats obtenus et les contours d’utilisation des méthodes retenues selon les contextes."

Florence VERPONT (CTIFL) - J. FAVAREILLE, p. 31-41


Diminuer l’IFT en production de pêche - Bilan du projet Ecopêche 1 (2013-2018)

"Le projet EcoPêche vise à concevoir et évaluer des systèmes de conduite de pêcher innovants. Il a permis d’évaluer l’impact d’une réduction des indices de fréquence de traitements sur le résultat technico-économique du verger et la qualité commerciale des fruits. Trois systèmes de conduite ont été comparés (PFI, Eco 50 et AB). La modalité Eco 50 combine différents leviers et doit permettre de réduire de 30 à 50 % les IFT par rapport au système de référence. La réduction de 53 % des IFT (hors biocontrôle) a été possible pour le système Eco 50. L’utilisation de bâches tissées au sol (désherbage) et le mode de conduite particulier (biocontrôle, impasses de traitements) ont contribué à cette réduction tout en induisant une moindre tenue des fruits ainsi que des pertes de production entraînant des résultats technico-économiques moins bons par rapport à la modalité PFI."

J. RUESCH - Christian HILAIRE (CTIFL) - Muriel MILLAN (Ctifl), p. 42-48


Heterodera carotae, nématode à kyste de la carotte - Connaissances et dernières avancées sur le bioagresseur

"Heterodera carotae, nématode à kyste de la carotte, est un ravageur inféodé aux Apiaceae et notamment à la culture de carotte. Il est présent dans de nombreux pays producteurs de carotte. En France, il est principalement retrouvé dans les zones de production du nord-ouest, plus spécifiquement dans les sols sableux. Il est caractérisé par une multiplication rapide et s’accompagne de dégâts non caractéristiques mais qui induisent des pertes de rendement pouvant être très importantes. La thématique Heterodera en culture de carotte est travaillée depuis de nombreuses années, et est remise en avant par les récentes évolutions réglementaires la concernant. Les solutions mises en avant sont des leviers nécessitant une combinaison de solutions dans une approche plutôt systémique de la production."

S. DANDIN - François VILLENEUVE (CTIFL), p. 49-56



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading