» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 362 - juin 2020

Colloque cultures spécialisées DEPHY 2020. Alternatives et adaptations pour pérenniser les systèmes économes en phytos

Lancé en 2010 et fort de neuf années d’existence, le colloque national sur les travaux du réseau Dephy, avec l’appui du Sival, a été organisé pour présenter ses dernières avancées en matière de réduction des phytos, au sein de trois filières spécialisées : légumes, horticulture et cultures tropicales. Près de 160 personnes sont venues assister à la présentation des résultats obtenus, à un tour de France du recours au contrôle biologique dans ces productions et à une table ronde sur l’importance des facteurs humains dans la démarche de réduction des produits phytopharmaceutiques.

Cathy ECKERT (CTIFL) - A. SOLEYMANI - L. GERVAIS, P. 6-8


Perception et offre de la prune. L'enquête CTIFL dépeint le consommateur 2019

Une enquête en ligne a été réalisée auprès de 2000 personnes représentatives de la population française afin de connaître l’évolution de la perception de la prune et de son offre. Ce sont des fruits de belles couleurs, traditionnels et pratiques à consommer. La qualité satisfait également. Elle est à l’unisson de la bonne image qu’ont les Français. Plus connues et plus consommées, le poids des variétés traditionnelles pèse encore très fortement, et ce en dépit de l’élargissement de la gamme avec des variétés plus récentes (américano- japonaises). D’ailleurs, les plus jeunes y apparaissent les plus ouverts. La maîtrise de la maturité des fruits, qui est l'un des deux premiers critères à l’achat (avec le prix), conditionnera le réachat. L’enjeu est important quand on sait que l’essentiel de la consommation s’effectue de façon quasi immédiate.

Xavier VERNIN (CTIFL), P. 9-14


Le campagnol provençal. Prédation par les rapaces et dynamique des populations

La part du campagnol provençal (Microtus duodecimcostatus) dans le régime alimentaire de cinq rapaces du sud de la France, ainsi qu’un suivi de ses populations sur le centre CTIFL de Balandran (Gard) sont présentés. Les résultats s’appuient sur l’identification de 70 432 proies retrouvées dans des pelotes de réjection collectées entre 1978 et 2018 sur 95 communes d’Occitanie et de Paca. Le faucon crécerelle et le hibou moyen duc consomment le plus de campagnols. Les populations du rongeur montrent une quasi disparition entre 2015 et 2019. Les hypothèses émises pour l’expliquer sont l’aridité croissante du climat, l’impact du sanglier et une possible cyclicité méconnue des populations du campagnol provençal.

Michel JAY (Ctifl) - JeanMichel RICARD (CTIFL) - C. RIOLS, P. 15-24


Conservation des abricots pour l'export. Focus sur les emballages à atmosphère modifié et le 1-MCP (Smartfresh TM)

Afin de répondre aux objectifs de la conservation d’abricots pour des marchés lointains à l’export et à l’initiative de la SIPMM abricot, le CTIFL a mené plusieurs essais entre 2015 et 2019 sur l’application de techniques post-récolte. Les travaux ont notamment mis en évidence l’intérêt d’un conditionnement sous emballages plastique (sachets à atmosphère modifiée) et d’un traitement au 1-MCP (SmartFreshTM) pour améliorer le maintien de la qualité. Le conditionnement des colis de fruits dans des emballages, combiné à l’application d’une température adaptée proche de 1 °C, permet d’atteindre trois semaines de stockage, pour les variétés présentant un bon potentiel initial de conservation. La qualité des fruits est maintenue pendant cette période grâce à une forte réduction des pertes d’eau et un ralentissement de la perte de fermeté des fruits. Le SmartFreshTM a également ralentit l’évolution de la fermeté, en particulier en sortie de chambre froide.

Sébastien LUROL (CTIFL) - Philippe BONY (CTIFL), P. 25-33


Des pathogènes en arboriculture fruitière. Méthodes de détection des virus et viroïdes des pomoïdées

Le Laboratoire de virologie et de biologie moléculaire (LVBM) du centre CTIFL de Lanxade a pour objectif de faire évoluer la gamme de techniques à disposition des professionnels afin d’optimiser et de gagner en réactivité pour les différentes contraintes qui caractérisent la filière arboricole fruitière comme par exemple la certification européenne ou l’export hors UE. Les stratégies de diagnostic ont évolué, à l’exemple des arbres fruitiers à pépins. De l’analyse sur indicateurs biologiques aux analyses polyvalentes par PCR (Polymerase Chain Reaction) en temps-réel, INFOS-CTIFL présente un focus sur les principaux pathogènes impactant les pomoïdées ainsi que sur les techniques mises en œuvre au LVBM pour les détecter.

J. CASTAING - A. BOUGEARD - C. PELLON - L. MARQUE, P. 34-41


Recherche internationale sur la poire. Etat de l'art 2014 et 2018

La bibliographie scientifique et technique internationale concernant la poire, publiée entre 2014 et 2018, a fait l’objet de quatre mois de travaux. D’abord, une liste extensive de la littérature concernée a été établie, puis les problématiques de la filière française ont guidé la rédaction d’une synthèse globale, qui souligne quelques travaux par thème abordé. Des sujets comme les variétés innovantes, le feu bactérien (Erwinia amylovora), le psylle du poirier (Cacopsylla pyri) et l’allongement de la conservation des fruits sont développés dans ladite synthèse. L’étendue de cette collecte d’articles a aussi permis d’établir les grandes lignes de l’orientation scientifique des différents pays concernés par la culture de poiriers.

Claude COUREAU (Ctifl/La Morinière) - S. DAUFFOUIS, P. 42-46



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading