» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 357 - décembre 2019

Rencontre technique protection cerisier. Quelles solutions face aux ravageurs ?

Des solutions de protection des vergers de cerisiers ont été présentées à l’occasion de cette manifestation. Le filet intégral de type monorang ou monoparcelle est le seul dispositif permettant à l’heure actuelle une efficacité totale contre les insectes volants tels que Drosophila suzukii. Cette solution est cependant coûteuse à mettre en œuvre. Différents leviers d’actions contre ce ravageur ont été envisagés et testés : le contrôle génétique, cultural et écologique ; la protection physique, chimique, biologique ainsi que le biocontrôle. Des pistes encourageantes sont à l’étude.

F. FEVRIER - A. BOUBENNEC, P. 6-7


Production, économie, distribution, nutrition. Le potimarron, un légume symbole de l'automne

La culture du potimarron, comme d’ailleurs beaucoup d’autres courges, s’effectue surtout en été tandis que la consommation se situe surtout en automne-hiver. Ce légume d’origine tropicale est de plus en plus populaire en France. Ses différentes utilisations culinaires possibles et sa saveur douce de châtaigne sont appréciées des consommateurs séniors mais aussi des jeunes (- 35 ans) et des familles avec bébé. Aujourd’hui , le principal frein à son développement, malgré une demande toujours en augmentation, réside dans la difficulté qu’ont les producteurs de conserver leurs récoltes au-delà de trois mois. Maîtriser la conservation jusqu’en mars-avril, période où les prix sont les plus intéressants, est donc l’enjeu économique majeur de la filière.

P. SANVICENTE - Ludovic MOURET (CTIFL) - Matthieu SERRURIER (CTIFL) - Maxime DAVY (CTIFL) - J M. COLLET - C. DUPUYDAUBY - J. CALVARIN, P. 8-14


La méthode de la technique de l'insecte stérile en verger. L'avis des populations locales et clefs du succès

La méthode de la Technique de l’insecte stérile (TIS), comme outil de lutte contre les espèces nuisibles, reçoit un accueil favorable auprès des riverains et des acteurs locaux (producteurs, écologistes, médecins…) dans la mesure où elle répond à des attentes sociétales fortes et consensuelles en terme de respect de l’environnement, de santé. De surcroît, ce procédé fédère des groupes de population aux intérêts parfois divergents. Il s’inscrit dans une perspective d’évolution positive des pratiques agricoles. Dans l’attente de réponses techniques fournies grâce à l’expérimentation du CTIFL par l’entremise de la station régionale de la SENuRA, une communication adaptée en fonction des profils concernés sur la TIS pourra être développée.

Gilles CHRISTY (CTIFL) - C. KLAPISCH, P. 15-20


Diagramme de la distribution 2018. Schéma de la filière fruits et légumes frais

Le diagramme de la distribution pour l’année 2018 décrit les circuits qui conduisent la production française et les importations vers la consommation des ménages et la restauration, la transformation et l’exportation. Les principaux flux en volume et en valeur sont estimés à partir de diverses sources statistiques. La contribution de chaque fonction et de chaque famille au marché intérieur et la répartition des marges commerciales à chaque stade complètent ce panorama.

A L. LEVET - Christian HUTIN (CTIFL), P. 21-27


Traitement à l'eau chaude pour l'assainissement du matériel Fruitier. Le projet Thermofruit évalue la faisabilité

Le matériel fruitier multiplié et implanté sur le territoire est soumis à une forte pression sanitaire influant sur la compétitivité du secteur. Les multiplicateurs comme les centres de ressources biologiques sont de plus en plus sollicités pour produire et maintenir du matériel sain. Outre les solutions existantes de traçabilité et de certification, le projet ThermoFruit propose d’évaluer la faisabilité du traitement à l’eau chaude pour l’assainissement de matériels fruitiers multipliés et échangés sur le territoire. Après avoir évalué dans un premier temps l’impact du traitement sur les tissus végétaux, l’effet du traitement sur plusieurs pathogènes fruitiers préoccupants pour la filière est testé. Une évaluation de la mise en œuvre à large échelle sur le territoire sera également examinée.

Yoann BRANS (CTIFL), P. 28-33


Réseau DEPHY Ferme légumes-Fraise-Framboise. Bilan de campagne 2018 : Approche nationale par espèce

Au sein du réseau DEPHY FERME, le suivi annuel des pratiques culturales passe par l’outil bilan de campagne ; moment d’échanges privilégiés entre l’ingénieur réseau et le producteur. En même temps, c’est aussi la période de collecte de données des pratiques et de pression des bioagresseurs à l’échelle régionale et individuelle. En 2018, une méthodologie d’analyse de ces données a été posée à partir des données de quatre réseaux FERME sur le territoire sud de la France, en système de production plein champ et abris. En 2019, cette méthode a été déployée sur une quinzaine de réseaux et a permis d’élaborer une approche par espèce cultivée en termes de pression biotique, de degré de satisfaction des agriculteurs par rapport aux méthodes alternatives utilisées et par rapport aux attentes de rendements espérés. Infos Ctifl décrypte cette démarche, et particulièrement sur l’espèce salade.

Cathy ECKERT (CTIFL) - N. CHARTIER - M. LIENARD, P. 34-41



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading