» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 350 - avril 2019

2e symposium international carotte et autres apiacées - Les dernières avancées techniques et scientifiques

Le 2e Symposium international de la carotte et autres Apiaceae, organisé par la société des sciences horticoles de Pologne (PTNO), l’université d’agriculture de Cracovie et l’ISHS, s’est déroulé en Pologne, actuellement 1er pays européen pour la production de carotte. Près de 350 chercheurs, techniciens, sélectionneurs et producteurs, provenant de 45 pays, ont participé à cette rencontre. Les deux journées de colloque ont permis de discuter des dernières avancées techniques et scientifiques sur ces cultures. Le symposium s’est clôturé avec une journée sur le terrain.

S. DANDIN - P. SANVICENTE - François VILLENEUVE (CTIFL), P. 10-12


Entretiens techniques Fruits CTIFL/SIVAL 2019 - Gestion des maladies fongiques du pommier

Le pommier est particulièrement sensible aux maladies fongiques et sa culture nécessite une protection contre certains champignons afin d’éviter la mortalité des arbres et d’obtenir une récolte saine pour la commercialisation. À l’occasion du salon professionnel Sival 2019, des entretiens techniques fruits Ctifl/Sival ont réuni 100 personnes pour faire un point à travers trois maladies fongiques du pommier. Deux connues, la tavelure et le chancre à Nectria, et une maladie en progression, le Colletotrichum, ont été abordées ainsi que les moyens de protection et les possibles modifications de nos pratiques.

Claude COUREAU (Ctifl/La Morinière), P. 6-9


Évaluation et réduction des pertes après récolte - Synthèse des résultats du projet D²Biofruits

Les recherches menées dans le projet D²Biofruits ont porté sur quatre espèces de fruits jugées sensibles aux pertes. Des méthodologies de quantification et d’évaluation des causes de pertes ont été développées grâce à des diagnostics d’entreprises et l’identification des processus clés. Une méthode d’identification des maladies de la châtaigne et un outil pour anticiper les pertes pour le raisin de table ont également été mis au point. D’autres travaux ont porté, d’une part, sur l’évaluation de méthodes physiques (traitements thermiques, atmosphère contrôlée…) montrant une efficacité pour lutter contre le développement des pourritures ou détruire d’éventuels insectes à l’intérieur des fruits. Et, d’autre part, sur des produits de biocontrôle (levure antagoniste, huiles essentielles) dont l’efficience in vitro a été attestée, mais pas in vivo.

Sébastien LUROL (CTIFL) - Xavier VERNIN (CTIFL) - Ayméric BEBIN (CTIFL) - Philippe HUSSON (CTIFL) - Catherine BAROS (CTIFL) - M L. BRACHET - M. CHILLET - C. BRABET - F. CHARLES, P. 21-34


Démarches "sans ou zéro" entre le bio et le conventionnel - Perception et attentes des consommateurs de tomates

Cette étude a été réalisée à la demande de l’AOPN Tomates et Concombres de France. Elle a pour objectif d’analyser l’image et la valeur accordée aux nouvelles offres en démarche « sans ou zéro », entre bio et conventionnel, portant différentes mentions relatives à l’absence de (résidus de) pesticides. Un premier volet qualitatif a permis d’observer, comprendre et analyser les attitudes et comportements des consommateurs. Le second volet quantitatif de l’étude a mesuré les résultats issus de la phase qualitative auprès d’un échantillon représentatif de la population. Il en résulte un descriptif de la perception de cette offre par les consommateurs français, qui globalement la considèrent de façon positive.

Catherine BAROS (CTIFL), P. 15-20


Réduire la protection phytosanitaire en culture de laitue - Mobiliser des leviers alternatifs et reconcevoir le système de production

Le projet LILLA (2012-2018) s’inscrit dans le cadre du réseau DEPHY EXPE du plan Ecophyto et mobilise des acteurs de la recherche académique (INRA d’Avignon) et appliquée (CTIFL), de l’expérimentation (APREL) et de la production (Green Produce). À partir des acquis des projets Fertipro et Fertilég (2010-2012), il a pour objectif principal la mise au point de nouvelles stratégies de culture pour s’affranchir des traitements phytosanitaires préventifs contre Sclerotinia spp. et Botrytis cinerea. La synthèse des travaux menés en culture de laitue sous abri et en plein champ souligne l’intérêt de combiner un ensemble de leviers agronomiques et techniques tels que le choix variétal, la densité de plantation, la maîtrise des intrants (eau et azote), ainsi que la prophylaxie pour protéger la culture contre les bioagresseurs visés et éviter le recours aux traitements systématiques.

E. VAUD - J. GARNODIER - Christiane RAYNAL (CTIFL) - C. GOILLON, P. 42-51


L’espace expérimental point de vente - Un projet novateur pour les professionnels

Présentation de l’espace expérimental point de vente, positionné à la MFL - Paris.

Gilles CHRISTY (CTIFL), P. 13-14


Colletotrichum en verger de noyers - Avancées des travaux sur ce pathogène complexe

Depuis 2011, les vergers de noyers du Sud-Est de la France, principalement, sont touchés par un nouveau pathogène : le Colletotrichum. Ce champignon, qui provoque une nécrose du brou, peut entraîner une chute précoce du fruit. Les pertes de rendement peuvent atteindre 70 % certaines années. Des travaux ont donc été mis en place avec différents partenaires afin de mieux comprendre son épidémiologie. Une analyse de la flore fongique des bourgeons dormants a permis d’identifier les principales espèces de Colletotrichum impliquées. L’amélioration des connaissances sur le pathogène fait partie des travaux en cours ainsi que la recherche de méthodes de lutte efficaces. De nombreux fongicides sont testés in vitro et sur fruits détachés. Des essais terrain sont aussi réalisés pour évaluer leur efficacité et tester des méthodes prophylactiques.

Agnès VERHAEGHE (CTIFL) - C. MASSON - G. LE FLOCH - P. NODET, P. 35-41



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading